Modèle testé et approuvé ! Je vous explique pourquoi…

L’année dernière, mon mari et moi-même avions décidé de parcourir la totalité du GR20 (Nord/Sud) en autonomie complète. Nous avions prévu qu’une seule semaine de vacances au mois de juin. A cette période, les conditions climatiques ne jouaient pas vraiment en notre faveur. Plusieurs étapes du Nord étaient encore enneigées. Autant vous dire, que notre trekking corse n’allait pas être de tout repos. Nous comptions partir le plus léger possible, mais l’achat d’une bonne paire de chaussures cramponnables était primordial.

IMG_0445

Trango Alp Gtx pour moi et… idem pour Monsieur. Ces chaussures ont été parfaites pour les chemins les plus techniques, surtout pendant l’ascension du Monte Cinto :

– débord avant pour bien fixer les crampons en semi-automatiques sur les parties enneigées

pare pierre résistant et très apprécié sur les terrains rocailleux

– semelle vibram avec une excellente accroche, même sur la pointe des pieds

– membrane Gore-tex essentielle pour garder les pieds au sec en traversant les rivières

Que dire de plus ?

Etant longs et fins, mes pieds ont tendance à glisser dans les chaussures. Grâce au serrage rapide des lacets, ces chaussures s’adaptent à la forme du pied en un seul geste. De plus, le chaussant étroit et les crochets auto-bloquants m’ont garanti une bonne stabilité tout en préservant une flexibilité au niveau des chevilles. Ces chaussures d’alpinisme sont assez rigides pour un bon maintien des crampons, et relativement souples (par rapport à d’autres modèles) pour garder un bon déroulé du pied.

Moi qui suis un peu frileuse des pieds/mains, de bonnes chaussettes chaudes m’ont permis d’affronter le froid en altitude (n’allez pas vous imaginer que j’avais aussi des chaussettes aux mains…évidemment j’avais des gants !!)

A ce jour, je n’hésite pas à utiliser mes chaussures Trango Alp Gtx – La Sportiva lors de mes sorties sur les terrains techniques (Cime du Gélas, cascade de glace…)

 


Rédigé par Magalie