(Photo: premier descent pendant le trail de Tignet)

Il y a malheureusement trop de coureurs en surpoids, musculairement sous-entrainés, déséquilibrés et blessés ! Ils me disent qu’ils voulaient juste sortir 2 fois par semaine avec leurs amis et s’amuser. Il faut comprendre que la course à pied n’existe pas sans santé. On ne peut pas utiliser la course à pied pour perdre du poids ou augmenter et améliorer notre santé. C’est le rôle du style de vie, la nutrition, l’hydratation et le sommeil. La course à pied est là, pour augmenter notre fitness, vasculariser nos muscles et pour devenir un humain plus complexe et plus équilibré. Pour vous donner un exemple, il y a beaucoup de yogis ou philosophes qui ne font jamais de sport. A part la respiration , quelques minutes de yoga, ils font que de la méditation. Ils ont une santé impeccable, ils sont très maigres, mais leurs muscles ne sont pas tonifiés, leurs organes ne sont pas développés pour les efforts violants. Quand il faut remonter des escaliers, ils sont possiblement un peu en difficulté, mais à côté de cela, ils ne risquent pas de mourir d’une maladie du 21ème siècle.

C’est difficile à dire et impossible à faire, mais dans notre société actuelle, pour éviter les malentendus, il faut séparer les 2 facteurs: Santé et Fitness !

1. chose à obtenir : la Santé

La santé est très complexe et il y a vraiment très peu de personnes qui la comprennent. Les gourous sont très concentrés sur la nutrition, les coachs sportifs sont un peu plus avancés et ajoutent le sommeil et l’hydratation mais il y a encore des milliers d’éléments à prendre en considération. En restant dans la nutrition par exemple, on regarde très souvent ce que l’on mange, mais on ne prend pas en compte les points suivants :

  • A quel moment faut-il boire ? avant, pendant ou après quoi?
  • Comment, quand et quoi manger ? combien de fois par jour ?
  • Comment combiner les aliments ?
  • Si on ne mange pas, on a faim rapidement ou on peut se tenir facilement 10 – 15 heures sans rien manger ?

Souvent, quelques aliments sont très bons pour la santé mais pas les micro-aliments séparés ! Par exemple, le café est une herbe avec des propriétés extraordinaires. S’il est mal stocké, mal préparé, mal filtré et consommé en conjonction avec des aliments incorrectes, le café devient simplement de l’eau amer, noir, caféiné… et la caféine n’est pas nécessairement bon pour la santé ! C’est le même cas avec la carotte et la beta-carotène. Cela dépend quand, pour qui, pour quoi, avant et après quoi, avec quoi …

Je ne peux pas trop rentrer dans les détails sur le sujet de la santé, mais je peux vous lister certains éléments à considérer :
  • Chimiques utilisés à la maison: liquide vaisselle, spray nettoyant, lessive, détartrant…
  • Chimiques utilisés sur votre corps: shampoing, déodorant, parfum, pâte dentifrice, crème corps, après-rasage
  • Le nombre d’heures exposées sous le soleil par jour
  • Le nombre d’heures à respirer l’air frais
  • Le nombre d’heures à marcher pieds nus en pleine nature
  • La qualité de l’air, la lumière, le bruit pendant votre sommeil
  • Votre respiration quotidienne : bouche ou nez, ventre ou poumons
  • Votre vie familiale et le stress quotidien, vos émotions
  • Votre experience quotidienne avec le vrai froid et le vrai chaud
  • (…)

Bref, si vous n’avez pas tout en place au moins un peu, votre inflammation corporelle va augmenter, vos risques de blessure va devenir significant et vos experiences de CAP ne seront pas ce que vous avez attendu.

Regardez les kenyans. Oui, ils courent 200km par semaine, oui ils sont supérieurs, oui ils sont génétiquement bénis: ce sont juste des excuses.

Les kenyans vivent en altitude, dans des endroits 100 fois plus pristines que les nôtres. Ils vivent dehors pratiquement 24/7. Ils ne dorment pas dans des bâtiments hermétiquement fermés et il n’y a pas de Harley qui passe sous leurs fenêtres à fond à minuit ! Ils boivent de l’eau de source. Ils mangent très sagement et simplement. Beaucoup de polenta, mais pas avec la viande, le poisson, l’huile, créme fraiche, fromage, jambon… Juste de la Polenta avec possiblement quelques herbes  locaux ! Simple !

Pour vivre, ils sont obligés de faire le travail physique comme trancher le bois pour chauffer et cuisiner; transporter l’eau de source à la maison. Et cela, mais tous les jours ! L’air est clair et frais, ils sont sous le soleil beaucoup plus qu’une heure par jour. Ils ne sont pas affectés par la saturation des ondes, comme chez nous : wifi, téléphone, GPS, électricité. Ils ne sont pas affectés par l’hypermobilité : voyages à 120km/h deux-trois fois par jour ou passer des heures dans les transports. Ils vivent et travaillent à proximité des autres, mais sans être collés ensemble dans un bâtiment, en transmettant tout types de maladies.

Il n’y a pas de secret, les kenyans suivent un style de vie inimaginablement différent !  Tout cela compte même plus, que les jambes, les mollets, les entraînements  monstrueux ou la compétition.

Course à pied – le mouvement humain extrêmement facile !

En résumé, ce que j’essaie de vous faire comprendre : avant de vous lancer dans l’aventure de la course à pied, faites un bilan sur votre vie ! Sur votre santé !

Vous aurez beau avoir la meilleure foulée du monde, si vous portez 15kg en plus, vous péterez vos articulations et tendons. Il faut perdre du poids, et commencer à courir par la suite.

Si vous n’êtes pas capable de faire des squats, deadlifts ou des sauts proprement, comment voulez-vous résister aux milliers d’impacts causés par la course à pied ? Il faut ré-ajuster, ré-équilibrer et ré-éduquer vos muscles avec un travail spécifique avant votre première sortie longue.

Il y a trop de coureurs qui se blessent irréparablement ! Le fait de ne pas sentir la douleur aujourd’hui, ne veut pas dire qu’on ne sera pas en souffrance dans 10 ans !

Il faut réviser vos connaissances, votre santé, et votre technique de course à pied. Regardez les marathons ! En visionnant la course, du premier jusqu’au dernier, on s’aperçoit graduellement qu’il y a de moins en moins de foulées à l’avant pied, et de plus en plus de coureurs en surpoids ! Cela veut dire que l’on n’est pas en bonne santé, et en plus on court avec une technique très endommageante.

Si vous assemblez les pièces du puzzle, vous verrez la simplicité :
  • Vous êtes en bonne santé
  • Vous pouvez commencer à gagner en fitness
  • Vos muscles sont prêts ? Vous pouvez commencer à pratiquer la technique correcte de la course à pied !
  • Vous avez la bonne technique ? Vous pouvez commencer à travailler pour créer votre fond, votre endurance, votre base !
  • Vous avez réussi à passer plusieurs mois/années sans blessure, sans pause, sans problème ? Vous pouvez ajouter un peu de vitesse, des fractionnés, des entrainements tempo … !
  • Votre corps est maintenant bien tonifié, alors si vous voulez, vous pouvez augmenter vos sorties longues en conjonction avec vos objectifs.
  • Et voilà, vous êtes prêts à faire une compétition !!

7 points ! Il y des sportifs avec un cerveau hyper-concentré qui peuvent vraiment réussir en 7 semaines. Pour le grand public, il faut plutôt compter entre 7 mois à 7 ans ! Je rencontre trop de gens qui me disent qu’ils ne peuvent pas investir 2 ans juste pour avoir une foulée à l’avant pied, une posture impeccable et une respiration correcte ! 2 ans d’investissement pour courir encore pendant 40 ans ? Ce n’est rien !

Avec mon approche sans compromis, je semble peut être radical pour certains. Acceptez-vous un peu de compromis dans la structure de votre maison ou votre voiture ? Peut être dans la peinture mais pas dans la structure !